Photo: © Eirik Furu Baardsen
Photo: © Eirik Furu Baardsen

Thomas Ebbesen, scientifique franco-norvégien, professeur à l’Université de Strasbourg, ancien directeur de l’institut de sciences et d’ingénierie supramoléculaire (Université de Strasbourg/CNRS), et directeur de l’Institut d’études avancées de Strasbourg (USIAS) recevra le 9 septembre le prix Kavli qui lui a été décerné en mai dernier pour ses travaux sur la transmission optique extraordinaire.

Ce prix, doté d’un million de dollars, est la plus haute distinction pour les nanosciences. Il lui sera remis en présence d’Alain Beretz, président de l’Université de Strasbourg. C’est la première fois qu’un chercheur français est récompensé par le prix Kavli, équivalent du prix Nobel pour les nanosciences. Thomas Ebbesen partage le prix Kavli avec Stefan W. Hell (Institut Max Planck, Allemagne) et Sir John B. Pendry (Imperial College, Londres).

Alain Beretz, président de l’Université de Strasbourg, se réjouit de l’attribution du prix Kavli à Thomas Ebbesen. “C’est l’excellence de la recherche de l’Université de Strasbourg qui est récompensée. Une excellence pour faire progresser les connaissances, investir les champs de l’interdisciplinaire et
répondre ainsi non seulement aux défis scientifiques, mais aussi aux interrogations de la société.”

A propos de la transmission optique extraordinaire
Les travaux de Thomas Ebbesen sur la transmission optique extraordinaire ont démontré que la lumière pouvait être efficacement transmise à travers les trous sub-longueur dans des films métalliques opaques. Cette découverte a soulevé des questions fondamentales importantes et des applications dans de nombreux domaines de la biologie à l’opto-électronique.

A propos de Thomas Ebbesen
Thomas Ebbesen est professeur de chimie physique à l’Université de Strasbourg, reconnu pour son travail pionnier dans les nanosciences. Diplômé de l’université d’Oberlin (Oberlin College, USA), il a obtenu un doctorat de l’Université Pierre et Marie Curie à Paris dans le domaine de la photochimie physique. Il a travaillé au Notre-Dame Radiation Laboratory et rejoint en 1988 les laboratoires de recherche fondamentale de la société NEC au Japon.
En 1999, Thomas Ebbesen a rejoint l’Institut de Science et d’Ingénierie supramoléculaire (Université de Strasbourg/CNRS) à l’Université de Strasbourg dont il a été le directeur de 2005 à 2012. Il est actuellement le directeur du RTRA Centre international de recherche aux frontières de la chimie (ICFRC), et le directeur de l’Institut d’études avancées de l’Université de Strasbourg (USIAS). Pour ses travaux précurseurs dans le domaine des nanotubes de carbone, il a partagé le prix Europhysics en 2001. En outre, le Professeur Ebbesen a reçu de nombreuses récompenses pour la découverte du phénomène de transmission optique extraordinaire, parmi lesquels en 2005 le Prix France Télécom de l’Académie des Sciences et en 2009 le Prix Quantum Electronics and Optics de la Société européenne de physique (EPS). Il est membre de l’Institut universitaire de France (IUF), de l’Académie des Sciences et des Lettres de Norvège et membre étranger de l’Académie des Sciences ainsi que de l’Académie Royale Flamande de Belgique.

A propos des prix Kavli
Fred Kavli était un homme d’affaire qui a légué sa fortune pour soutenir la recherche fondamentale qu’il pensait essentielle pour le bien être de l’humanité.
Il a souhaité créer de nouveaux prix scientifiques propres à rivaliser avec le prix Nobel, et s’appliquant à des domaines qui soient aux frontières de la science : le très grand (astrophysique), le très petit (nanoscience) et le très complexe (neuroscience).
Les prix Kavli ont été crées en 2005 de façon conjointe par l’Académie norvégienne des sciences et des lettres, le ministère de l’éducation norvégien et la Fondation Kavli. Ils sont remis tous les 2 ans pour souligner un travail scientifique exceptionnel. Les premiers prix ont été remis à Oslo par le prince Haakon le 9 septembre 2008

Un commentaire sur facebook ?

comments