b72316192b216a528747974f5a825115
Crédit Image : Cyclorama

 

A croire que le financement participatif serait le meilleur moyen pour réaliser ses projets ou encore survivre ?

En 2013, Jean-Charles Muller a lancé Cyclorama, son activité de vélo-calèche à Strasbourg. Convaincu que le transport écologique à vélo a toute sa place à Strasbourg, il décide de créer le vélo-calèche sans affichage publicitaire. Cette idée, fruit d’une réfection de plusieurs années sur le transport doux profiterait d’un coup de pouce par les internautes ?

 

Comme il le dit :

” Mon modèle économique est basé uniquement sur les revenus issus des balades touristiques. C’est un défi économique que de rentabiliser un tel projet sans les revenus issus de la publicité. Mais avec votre soutien, j’espère que cela sera possible !”

Cyclorama lance un appel aux dons, par le financement participatif sur la plateforme Ulule.com 

Un objectif à atteindre et des projets de développement

Alors que les sociétés de mobilité douce survivent ou vivent majoritairement des revenus publicitaires, Cyclorama souhaite dynamiser son activité après l’imbroglio judiciaire de l’été dernier. L’objectif est bien évidement de compenser le manque à gagner subi de ce blocage, mais aussi de reprendre du service en 2015, avec pourquoi pas un deuxième vélo (dit rickshaw), et d’employer de nouveaux pilotes en gardant le même système économique.

Un cadeau de Noel ?

A l’approche des fêtes de fin d’année, on ne sait pas toujours quoi offrir, pourquoi pas une ballade commentées de Strasbourg, en trois langues, procurant une agréable sensation de dépaysement ?

A vos claviers et souris pour contribuer et donner un coup de pouce-pouce au développement de son activité  – cliquer ici  – http://fr.ulule.com/cyclorama-strasbourg/

 

Plus d’infos :

www.cyclorama-strasbourg.com

www.cyclorama-strasbourg.blogspot.fr

www.facebook.com/cyclorama.strasbourg

Un commentaire sur facebook ?

comments