L’Assemblée Générale étudiante de ce matin a décidé le blocage de tous les bâtiments de l’Université et d’en occuper un, à partir du mardi 17 avril.

Il est inacceptable que les étudiant-e-s devant se rendrent à leurs examens ou souhaitant s’investir dans leur cursus ne puissent le faire dans de bonnes conditions. En effet, les blocages ne doivent pas être un frein à la diffusion de savoir ou même à la poursuite des études.

C’est dans cette optique que les élu-e-s étudiant-e-s de l’AFGES ont interpellé officiellement, il y a une semaine, le Conseil d’administration de l’Université de Strasbourg, et particulièrement son Président, afin que soit mise en place le plus rapidement possible une consultation électronique sur la question des blocages. C’est chose faite !

Les étudiant-e-s pourront répondre à la consultation de l’Université du 16 avril au mercredi 18 avril à 8h. Cette consultation est anonyme et la conservation des données ne durera qu’une semaine. Les étudiant-e-s retrouveront le lien pour la consultation sur leur boite mail étudiante, mails qui arriveront au fur et à mesure au vu du nombre d’étudiant-e-s inscrit-e-s à l’Université.

Nous invitons tout-e-s les étudiant-e-s à s’exprimer durant cette consultation. En effet la liberté d’expression et la démocratie sont des principes chers à l’AFGES et à l’Université. Les décisions prises dans ces Assemblées Générales ne sont pas représentatives de l’avis de l’ensemble des étudiant-e-s de l’Université concernant les blocages. C’est de ce fait que le vote électronique permettra à chacun-e de pouvoir s’exprimer, notamment ceux et celles ne pouvant pas assister aux Assemblées Générales.

L’AFGES et ses élu-e-s saluent la position tenue par l’Université de Strasbourg concernant le vote électronique et veilleront au bon déroulement des consultations

L’Afges en quelques mots (Wikipédia)

L’Association Fédérative Générale des Étudiants de Strasbourg (aujourd’hui AFGES Les étudiant-e-s d’Alsace) est une association étudiante locale active en Alsace. Créée en 1923, elle est aujourd’hui la fédération générale et fédérative la plus ancienne de France encore en activité. Elle prend la forme d’une fédération d’associations étudiantes (amicales, bureau des étudiants, associations culturelles), et a pour objectif de représenter les étudiants alsaciens, de gérer des services qui leur sont destinés, et d’animer les campus d’Alsace.

Elle est membre de la fédération des associations générales étudiantes (FAGE) dont elle fut fondatrice en 1989. Elle est aujourd’hui majoritaire dans la plupart des conseils de faculté et conseils centraux de l’université de Strasbourg ainsi qu’au centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS).